Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Accueil

Durant ma carrière d'entraîneur national (10ans : équipes de France de ski de fond espoirs, puis seniors), de conseiller en entraînement pour les sportifs de haut niveau et entraîneurs de plusieurs disciplines sportives individuelles et collectives, j'ai cherché à mieux connaître le fonctionnement global de l'athlète, à individualiser l'entraînement, afin d'optimiser son niveau de performance tout en respectant sa santé.

En 1999, j'ai commencé à travailler, en relation avec le Docteur Jean-Pierre Fouillot, sur une approche innovante dans le sport de haut niveau : l'évaluation de l'activité neuro-végétative à partir de la mesure de la variabilité de la fréquence cardiaque. Cette approche a été un grand pas dans l'amélioration de l'individualisation de l'entraînement. Elle m'a d'abord permis de détecter précocément les épisodes ainsi que les différents types de fatigue et donc de réagir beaucoup plus tôt en limitant au maximum les effets négatifs. Puis, dans un deuxième temps, cette méthode m'a permis d'individualiser l'entraînement en fonction des niveaux d'énergie ortho et parasympathiques et de l'équilibre neuro-végétatif.

Depuis 2000, j'ai suivi et conseillé de nombreux athlètes de haut niveau et leurs entraîneurs, en utilisant cette méthode. Elle a montré toute son efficacité à la fois dans des disciplines d'endurance : biathlon, combiné nordique, ski de fond, triathlon, canoé-kayak, aviron, course à pied, cyclisme, VTT, mais aussi dans le football, le tennis, le tir sportif, la voile. A ce jour plus de 650 athlètes de niveau international. (liste ici)

Aujourd'hui, cette approche permet d'entrevoir d'autres applications, en particulier dans la gestion du stress et de la fatigue dans les entreprises, et, plus généralement, dans le cadre de la prévention de la fatigue, du stress et dans le secteur de la santé communautaire.

Laurent SCHMITT